Rachat de crédit : qui est le moins cher ?

C’est la question que se posent la plupart des ménages intéressés par un rachat de leurs crédits, à savoir quel organisme propose les meilleures offres. Une question à laquelle je vais tenter de répondre.

Rachat de crédit : qui est le moins cher ?

Le coût d’un rachat de crédit

Avant d’annoncer le nom du grand vainqueur en matière de rachat de crédit, je pense qu’il est fondamental de rappeler les différentes opérations et leur coût respectif car il faut comparer ce qui est comparable.

Il existe à ce jour trois opérations au regard de la législation Française (et maintenant Européenne avec la directive MCD), à savoir la renégociation de crédit (je négocie sous forme d’avenant au contrat avec ma banque), le rachat de crédit (je fais appel à une autre banque pour mon prêt immobilier) et le regroupement de crédits (je fais appel à une autre banque pour faire racheter mes crédits conso et immo).

La première se contentera de proposer un meilleur taux et facturera éventuellement des frais de « négociation ». La seconde impliquera de rembourser 3% par anticipation sur le montant total (sauf si vous les avez négocié en amont et là, vous êtes malin !) et de payer des frais de dossier (maximum 7% du montant du financement), la troisième impliquera de rembourser 3% par anticipation (si des prêts immobiliers sont dans l’opération) et des frais de dossiers (maximum 7% du montant du financement).

Les « 3% » sont liés à la législation qui impose ce pourcentage par défaut, sauf négociation de votre part et les 7% sont le montant maximal. Je vous présente donc les trois piliers dans le coût d’un rachat de crédit :

Bon à savoir : un très bon TAEG (c’est-à-dire un taux bas) peut cacher un très mauvais TAEA (un taux assurance très élevé), mieux vaut négocier un TAEG réduit et un TAEA réduit. Le coût d’un crédit se compare sur le TAEG et le coût d’une assurance se compare sur le TAEA.

Les organismes qui proposent le rachat de prêt

J’entends souvent parler de courtier quand on aborde le sujet du rachat de crédit et c’est une piste intéressante pour obtenir les meilleures conditions de financement, j’ai d’ailleurs fait appel à un courtier pour mon prêt immobilier il y a quelques années mais je ne m’étale pas sur le sujet, ce n’est pas l’objet de cet article.

Il faut savoir qu’il existe 4 intermédiaires bancaires dont fait partie le courtier, ce dernier, on le mandate pour qu’il nous trouve les meilleures offres. Si je ne fais pas affaire avec lui, il ne gagne rien, autant dire qu’il a plutôt intérêt à trouver la meilleure offre. Cela dit, faites bien attention aux frais de courtage, qui s’ajoutent au frais de dossiers de la banque démarchée, c’est parfois un peu flou sur ce sujet-là. Autrement, il y a les mandataires, c’est le même principe sauf que ces intermédiaires sont mandatés par les établissements de crédits (Créatis, CFCAL, Sygma Banque, CreditLift, etc..), ils proposent leurs offres, à vous de l’étudier et de l’accepter. Là aussi, attention aux frais de mandat ou d’intermédiation qui s’ajoutent aux frais de la banque. Il y a des organismes de renom qui sont mandataires non exclusifs, c’est par exemple le cas avec Solutis (leader Français du regroupement de crédits certifié). Mais je vous rassure, il y en a d’autres.

Et puis, il y a les banques classiques. La banque classique est particulière car chaque agence ou réseau d’agences applique ses propres stratégies et donc proposent ou non le rachat de crédit. Il faut aller voir son banquier et lui demander s’il fait du rachat, ça arrive de bénéficier de conditions introuvables ailleurs comme on peut se voir recaler dès la demande. Certaines banques sont bien positionnées, comme par exemple la Banque Postale qui a une démarche agressive sur ses taux, le LCL, le Crédit Foncier ou encore la BNP Paribas sont pas mal. Je n’ai pas de parts dans ces banques, c’est juste qu’elles sont souvent citées dans les banques proposant les meilleurs taux en rachat de crédit.

Finalement, le moins c’est…

Je n’ai pas d’adresse à vous fournir en vous assurant que ce sera le moins cher car chaque banque, chaque intermédiaire applique au mois le mois sa politique commerciale. Le problème, c’est que ça change tout le temps et surtout que ça dépend du profil emprunteur. Certains banques privilégient les fonctionnaires, d’autres les gros revenus, et d’autres les emprunteurs sur le carreau. Pour donner mon avis, il vaut mieux comparer soi-même en démarchant au moins trois organismes plutôt que d’utiliser les comparateurs en ligne, je parle en connaissance de cause.

J’espère vous avoir aidé dans vos démarches et que vous trouverez la meilleure offre de rachat de crédit, n’hésitez pas à commenter et à partager vos retours d’expérience.

Écrit par Axel le dans Le crédit

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : pemphbqhyc