Trop de crédits à rembourser ? Voilà la solution !

Un prêt immobilier pour l’acquisition de votre maison. Un prêt personnel pour financer les études de votre enfant, plus un crédit renouvelable en cours. Au fil des années et de la diversification de vos besoins, vous avez surtout réussi à engranger des dettes et vos finances commencent à sérieusement s’en ressentir. N’attendez pas de succomber totalement dans le surendettement pour réagir, il existe une solution : faites racheter vos prêts.

Faire racheter ses crédits : de quoi en retourne-t-il ?

Rachat de crédit, restructuration de dettes, consolidation d’emprunts, les façons de le désigner sont multiples, l’esprit du procédé reste le même. Il s’agit de rassembler tous ses prêts en cours – quels qu’en soient la nature, la durée, le montant ou encore l’organisme qui le propose – en un seul. L’objectif d’une telle démarche est de faciliter la prise en main des multiples remboursements frappés de leurs intérêts respectifs, en les ramenant en un seul montant auprès d’un interlocuteur unique. Celui-ci est un organisme spécialisé, ou simplement une banque, qui « rachète » donc tous ces prêts. Ce faisant, il assure le paiement immédiat des dettes que vous avez contractées auprès de différents établissements, devenant dès lors votre unique créancier. Le montant global du rachat fera alors l’objet d’un nouveau plan de remboursement, tant concernant le montant que vous lui payez par mois, que la durée dont vous disposez pour liquider tous vos dus. La ventilation du budget du ménage et éventuellement un meilleur taux d’intérêt figurent parmi les principaux intérêts du rachat du crédit.

Il constitue, de ce fait, une solution adaptée pour d’une part, éviter de sombrer dans le cercle infernal du surendettement et d’autre part, mieux faire face à son quotidien par une meilleure gestion de ses finances. Ces privilèges représentent naturellement un certain coût, qu’il faut par contre, prendre le temps de bien maîtriser avant de s’engager dans la démarche. Les comparateurs en ligne de rachat de crédit constituent un excellent moyen d’estimer la portée réelle d’une telle option sur la gestion de ses emprunts en cours. Mieux, il existe des professionnels spécialisés dans le conseil en rachat de crédit. Ce sont des interlocuteurs de choix, quand il s’agit de trouver une solution de consolidation d’emprunt porteuse. Notez que vous n’avez pas besoin d’être complètement dans le rouge pour pouvoir mobiliser cette solution financière. Il vous est possible d’y recourir dès que vous avez au moins 2 crédits en cours et que vous cherchez un moyen de bien penser votre budget, par rapport à leur remboursement.

Le rachat de crédit : une solution pratique contre le surendettement

Le principal risque que vous avez à traîner plusieurs crédits en même temps est de vous retrouver, un jour, totalement dépassé par les conditions de leur remboursement. Inutile de rappeler comment un seul crédit à honorer peut déjà sérieusement impacter sur la qualité de vie de son souscripteur, par toutes les limitations qu’il impose : moins de loisirs, plus d’heures de travail, etc. Véritable vanne d’aération budgétaire, la consolidation d’emprunts permet d’éviter l’écueil du surendettement en autorisant une baisse significative des mensualités dont les ménages doivent se dispenser. Les chiffres les plus fréquemment évoqués concernant l’économie réalisée sur les mensualités tournent autour de 50 voire 80 %, si le rachat est bien négocié. Ce qui représente une augmentation du reste à vivre d’environ 35 %.

Plus concrètement, les individus qui affichaient un taux d’endettement d’environ 52 % avant une démarche de rachat de crédit ont pu voir ce taux réduit à 34 % en recourant au procédé. Un assainissement réel du budget au quotidien se trouve ainsi au cœur de la consolidation d’emprunts, ce qui représente une prise de tête en moins. Il faut, en effet, savoir que le remboursement d’un crédit racheté se fait sur la base d’un taux unique, qui a l’avantage d’être fixe. En notant que les taux capés et variables des emprunts souscrits auprès d’établissements variés peuvent constituer de vraies épées de Damoclès pour le souscripteur. Une simulation directe de rachat de crédit sur un site spécialisé parlera mieux que toutes les statistiques, quant aux différences réelles que cette opération peut apporter dans la gestion de vos prêts.

Vers qui se tourner et dans quel esprit ?

Vous souhaitez ventiler vos finances et mieux faire face aux conditions, peut-être de plus en plus compliquées, de remboursement de vos dettes ? Adressez-vous à l’un des multiples organismes qui ont fait du rachat de crédit leur cheval de bataille. L’on identifie 3 principaux acteurs dans le domaine, à savoir les banques traditionnelles, les organismes spécialisés et les courtiers en regroupement de crédits. Ces derniers jouent beaucoup plus le rôle d’intermédiaires dans la démarche et agissent en tant qu’apporteurs de solutions. Moyennant un honoraire, il se penche sur votre historique personnel d’emprunteur et étudie scrupuleusement votre dossier – revenus, patrimoines, montants des dettes et état de remboursement – afin de le proposer à l’organisme le plus à même de racheter vos prêts aux meilleures conditions.

Préférez un courtier indépendant à un mandataire exclusif pour profiter d’une véritable mise en concurrence des offres du marché. Vous préférez vous tourner vers les banques ? Sachez que si ces établissements vous proposent des taux vraiment intéressants, ils sélectionnent également les dossiers de façon plus pointilleuse. Connus pour la plus grande souplesse de leur procédure de sélection, les organismes spécialisés appliquent souvent un taux plus élevé que les banques. Quoi qu’il en soit, il faut éviter le piège de sauter pieds joints dans le rachat de crédit sans avoir pris quelques précautions. Entre autres, limitez-vous strictement à l’offre de consolidation d’emprunts et déclinez tout service annexe de type assurance ou épargne. Soyez très clair avec votre interlocuteur, quant au coût de la démarche – frais de dossier, honoraires – et ce, dès le premier contact.

Ajouter un commentaire