Prêt sans apport, c’est possible ?

Avec la baisse des taux actuelle, nous sommes nombreux à solliciter les banques en ce moment afin de réaliser une première acquisition ou un investissement locatif mais on voit bien que sans apport, c’est plus compliqué. Est-ce une réalisation impossible ou existe-t-il des solutions sans apport ? Je vous dis tout.

Prêt sans apport, c’est possible ?

Emprunter sans le sou de côté

J’ai déjà été dans cette situation par le passé et je me suis dit qu’il serait intéressant de proposer un retour d’expérience sur ce sujet qui est l’emprunt sans épargne, sans argent disponible. On peut dire qu’on marche sur la tête car pour emprunter en 2016, il faut avancer de l’argent… Le raisonnement est bizarre mais plus vous avez de l’argent, plus avez de chances d’en emprunteur aux banques.

Les banques se justifient en disant que si un emprunteur sait épargner, il sait rembourser. Seulement, ça laisse sur le carreau une bonne partie des ménages qui volontairement ou involontairement n’ont pas d’épargne à proposer et ce n’est pas une raison pour couper court à leur projet immobilier. Prenons un exemple, un emprunteur qui a 10 000 euros de côté pour s’acheter un nouveau véhicule ou pour « voir venir » en cas de coup dur, n’aura pas envie de se servir de cet argent pour obtenir un prêt, il préfèrera le garder de côté. Autre exemple, un ménage qui ne perçoit pas des gros revenus, qui paye ses factures et qui termine la fin du mois sans surplus, ce dernier n’est peut-être jamais à découvert et n’aura peut-être pas accès au crédit, cela semble injuste.

Il existe des différents types de situations, toutes ont des raisons de ne pas avoir d’apport, cela ne devrait pas être à mon sens un motif de refus de prêt.

Les solutions pour emprunteur sans apport

Il existe des solutions pour obtenir son crédit sans avoir d’apport. Les ménages qui connaissent cette situation et qui essuient plusieurs refus des banques se tournent quasiment tous en ce moment vers un secteur en pleine croissance, celui du prêt entre particuliers. La prudence est de mise car il existe plusieurs types de prêts entre particuliers, celui où l’on passe par une personne physique et on établit un contrat, celui où l’on passe par une plateforme qui, bien souvent, a des critères de prêt encore plus stricts que les banques classiques (je parle d’expérience, j’ai essuyé un refus car les critères d’un organisme de prêt entre particuliers étaient encore plus stricts que ma banque).

Le prêt entre particulier doit être sollicité avec prudence, les arnaques sur les forums sont monnaie courante, vaut mieux voir avec la famille, un proche ou une personne de confiance. Autrement, il existe désormais des sites spécialisés (comme celui-ci) dans la recherche de crédits sans argent de côté. Les solutions sont balayées mais rien ne garantit l’obtention d’un emprunt.

Autrement, je vous invite à travailler votre profil emprunteur (oui c’est possible), c’est-à-dire d’avoir au moins trois mois sans rejets, ni incidents de paiements, c’est la base de votre projet et du point positif que vous mettrez en avant. Ensuite, si vous essuyez un refus, ne vous braquez pas, essayez de comprendre avec votre banquier les raisons car en travaillant sur ce point, vous pourrez peut-être réussir chez d’autres organismes. Enfin, certains établissements de crédits proposent des solutions mais par le biais de courtiers, n’oubliez pas cette piste qui peut être intéressante.

Conclusion, ce n’est pas impossible d’emprunter sans apport mais le parcours est plus difficile et il faudra s’armer de patience et de sang-froid, j’y suis arrivé par le biais de ma banque par le passé, en travaillant sur mes comptes bancaires, les conditions s’y prêtent moins en ce moment mais j’estime que c’est réalisable.

Écrit par Axel le dans Le crédit

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 2bxv43wp8w