Avant de contracter un crédit, à quoi faut-il faire attention ?

Que vous songiez à souscrire un crédit à la consommation ou un prêt immobilier, une réflexion s’impose. Étudier scrupuleusement votre situation financière et votre capacité d’endettement ne suffit pas. Vous devez connaître les bonnes pratiques et éviter certains pièges.

Avant de contracter un crédit, à quoi faut-il faire attention ?

Les frais annexes

La souscription d’un crédit implique de nombreux frais annexes. Se focaliser uniquement sur le taux de crédit est une grosse erreur. Vous pouvez utiliser le Taux Annuel Effectif Global comme référence pour connaître le véritable montant à rembourser, car il inclut le taux d’intérêt ainsi que les frais connexes. Ces frais comprennent, par exemple, l’assurance et les frais de dossier. Ils peuvent varier d’un organisme prêteur à un autre.

La négociation

Étant donné l’état du marché actuel, la négociation de crédit s’avère être indispensable. Si vous n’avez pas la capacité de négocier, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel en la matière. Il saura comment faire pour mettre en avant vos plus grands atouts afin d’obtenir le meilleur taux. Vous pouvez aussi compter sur ce spécialiste du crédit pour vous donner des conseils pratiques afin d’augmenter vos chances d’obtenir un prêt.

Le délai de réflexion et les aides

Dans certains cas, la loi oblige l’établissement de crédit à vous accorder un délai de réflexion. Même si l’offre vous semble être très alléchante, vous ne devez pas négliger ce droit. Il est important de relire le contrat pour bien comprendre ses impacts sur votre situation financière et économique. Vous devez aussi vérifier si vous pouvez bénéficier des dispositifs d’aide dédiés à certains emprunteurs. Ces aides peuvent se présenter sous forme de taux d’intérêt privilégié ou de crédit sans intérêt. Elles concernent différents domaines. L’immobilier en fait partie.

La décision hâtive

Les établissements de crédit proposent tout un choix de formules pour pouvoir se plier au plus près des besoins de leurs clients. Il est impératif de comparer un maximum d’offres et de faire plusieurs simulations de crédit. Cela vous permet de voir plus clair sur les différentes formules possibles en ce qui concerne la souscription de prêt. Vous devez éviter de signer avec le premier prêteur qui se présente. De nombreux sites proposent des outils de comparaison de crédit en ligne qui sont très pratiques, gratuits et fiables.

La souscription d’une assurance inutile

Si vous songez à souscrire un prêt à long terme, comme un crédit immobilier, vous devez avoir une garantie invalidité-décès. Cette condition n’est pas systématique en matière de crédit à court terme, tel que le prêt personnel. Vous devez bien réfléchir avant de souscrire une assurance pour éviter que son coût ne vienne alourdir votre crédit.

La négligence de la marge de sécurité

Liquider rapidement vos dettes n’est pas forcément la meilleure solution pour améliorer votre situation financière. Les banques accordent toujours une marge de sécurité pour que vous puissiez faire face à vos dépenses quotidiennes. Le taux d’endettement admis est inférieur à 30% du revenu net mensuel de l’emprunteur. Cette règle vise à vous protéger contre les risques de surendettement et d’asphyxie financière. De votre côté, vous devez étudier votre capacité de remboursement tout en tenant compte de vos besoins.

Écrit par Axel le dans Le crédit

Commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : cnuhij9zr6